BAUME et MERCIER GENEVE (vendu)

MONTRE CHRONOGRAPHE en OR

vers 1950

Beau chronographe BAUME et MERCIER vers 1945.

Montre bracelet en or rose 750 millième (18 K) de forme ronde.

Cadran cuivré deux compteurs. Aiguilles or.

Totalisateur 30 minutes à 3h et trotteuse à 9h.

Mouvement mécanique signé BAUME et MERCIER.

Calibre Landeron de référence 48.

Boite or rose n° 3916 à double fond n°106151.

Echelle tachymétrique escargot centre rouge.

Echelle télémétrique extérieure.

Fabrication Suisse.

Bracelet crocodile havane.

Diamètre 38 mm.

Prix : Vendu (2.850 €)

Garantie 6 mois.

BAUME et MERCIER

 

          Lorsqu’en 1834 les frères Baume créent leur société d’horlogerie dans le Jura Bernois, ils ont déjà un passé de quelques décennies dans l’horlogerie spécialisée dans la montre à gousset émaillés.

          En 1912 William Baume fait connaissance à Genève de l’horloger et joaillier Paul Mercier, ce qui aboutira en 1918 à la fondation de la maison Baume et Mercier. Les deux cofondateurs se retirent des affaires en 1937.

          Après la seconde Guerre Mondiale Baume et Mercier se concentre sur les montres pour hommes classiques, les chronographes sportifs et montres bijoux pour dames.

          En 1965 Piaget rachète la majorité des actions de Baume et Mercier. C’est en 1968, sous leur égide, que nait l’une des montres à calendrier les plus plates du monde avec remontoir automatique.

         Des 1970 la marque mise totalement sur le quartz et abandonne en 1983 la fabrication de montres mécaniques.

       En 1993 la Piaget Holding SA et la Baume et Mercier SA sont repris en totalité par le groupe Cartier

Photos non contractuelles