MOVADO (Vendu)

MONTRE en OR

vers 1940

Rare montre MOVADO « Complications à Calendrier Complet » 1950

Montre bracelet en or jaune 750 millième ( 18 K) de forme ronde

Cadran argent deux tons, chiffres et aiguilles en or.

Grandes aiguilles à point pour la date.

Guichet à 3h et 9 h respectivement jour et mois.

Compteur de trotteuse à 6 h.

Mouvement chronométre « Movado factories » calibre 475  « 15 fifteen jewels » 15 rubis n°4823-4932357.

Boite or guilloché.

Attaches en forme de cornes.

Frabrication Suisse.

Bracelet crocodile noir.

Dimensions : 35 mm

Prix :   Vendu  (3 800 €).

Garantie 6 mois.

 

 

MOVADO

 

C´est en 1881, à La Chaux-de-Fonds, dans le Jura, qu´Achille Ditesheim commence à fabriquer des montres. Rencontrant très vite du succès, la petite entreprise ne tarde pas à s´agrandir. Achille sera vite rejoints par ses frères Léopold , Isidore et plus tard  Isaac. En 1905 l´entreprise LAI Ditesheim prendra le nom de MOVADO, ce qui signifie en langage universelle : « toujours en mouvement ».

Très visionnaires et pionniers, les frères Ditesheim ne reculent devant rien et fabriquent des la fin du XIXème siècle les premières montres bracelet pour dames.

En 1912 ils créent le mécanisme «  Polyplan » dont la particularité consiste en une plaque de mouvement à angle double. Celui ci s´adapte à la perfection au boîtier rectangulaire fortement galbé des montres bracelets.
Toujours en 1912 MOVADO présente ses premiers chronographes bracelets.

En 1915 la manufacture commercialise l´une des premières montres bracelets du monde avec dateur à guichet.

Les années suivantes Movado fabrique des montres bracelets toujours plus innovantes et très particulières comme la « Valentino » en 1925 ou l´ « Ermeto » en 1926.

En 1931 un mouvement rectangulaire « Curviplan » voit le jour et en 1937 naît la « Cronoplan » l´une des premières montres-bracelets à double lunette tournante.
D´un grand génie créateur, les techniciens de Movado ont coutume de jeter par-dessus bord tout ce qui est un tant soit peu suranné dans l´horlogerie et ils n´hésitent donc pas à s´engager sur des terres vierges.

En 1939 apparaît un modèle très intéressant et absolument à mentionner : un chronographe double face à boîte réversible, baptisé « Reverso ».

En 1959 une montre au cadran vide avec un point d´or rentra dans les collections permanentes du Muséum of Modern Art de New York.

Les années 70 voient la fusion de Movado avec Zenith, avant qu´en 1984 Movado recouvre son autonomie originelle et reste fidèle à sa grande réputation, tant appréciée par les collectionneurs.

Photos non contractuelles